Publié par CareerBuilder FR le 5 septembre 2017 dans Management RH & Stratégie, Marque employeur | 2 Comments

back-to-school2.jpg

Après plusieurs mois relativement calmes, l’activité reprend ! Voici quelques conseils pour vous replonger dans le bain du recrutement.

Je définis les postes 

Un poste à pourvoir est toujours plus attractif aux yeux des candidats s’il est bien expliqué. Profitez de ces prochains jours pour faire une liste de tous les métiers de l’entreprise et établir des fiches de poste pour chacun… Oui, même ceux qui ne recrutent pas tout de suite. Connaître précisément les diplômes, l’expérience et les compétences exigées et souhaitées pour chacun de ces métiers vous sera d’une aide précieuse, notamment en cas de départ non anticipé d’un collaborateur occupant un poste clé. Vous n’aurez alors plus qu’à ajuster quelques détails pour pouvoir diffuser une offre d’emploi.

Je prépare mes entretiens

On conseille toujours aux candidats de bien se préparer pour leurs entretiens d’embauche, mais les recruteurs aussi doivent faire leurs devoirs ! La moindre des choses lorsque vous recevez un collaborateur potentiel est de savoir comment mener la discussion. Pour les postes sur lesquels vous n’avez encore reçu aucun CV, révisez les questions que vous posez d’habitude en vous appuyant sur l’étape précédente de la définition de poste : certaines choses sont peut-être à adapter. Vous considérez que c’est une perte de temps ? Faux : cela vous servira pour les mois à venir. Et pour les annonces qui ont déjà reçu des réponses, creusez les CV et lettres de motivation avec attention pour pouvoir personnaliser l’entretien en fonction de la personne que vous aurez face à vous.

Je m'équipe et je m'entoure

 La rentrée est l’occasion de faire un bilan budgétaire et de faire le point sur le matériel que vous avez à votre disposition, aussi bien software que hardware. Sans aller jusqu’à vous équiper entièrement à neuf, peut-être que quelques mises à jour et nettoyages d’ordinateurs et de logiciels s’imposent. Là encore, c’est perdre du temps pour en gagner : on ne s’en rend pas toujours compte, mais un ordinateur qui rame ou un logiciel qui ne s’ouvre pas correctement peuvent, sur la durée, gâcher des heures entières de travail. Penchez-vous aussi sur le cas de votre équipe recrutement : a-t-elle besoin d’être renforcée ? Certains de vos collaborateurs affichent-ils des lacunes qu’une formation courte .

Je trie mon vivier de candidats

Avant de diffuser votre annonce, avez-vous pensé à vérifier si vous aviez déjà le profil idéal sous la main ? Ou avez-vous renoncé parce vous savez que vous n’allez pas vous y retrouver au milieu de ces centaines, voire milliers, de candidatures non pertinentes ? Entre les personnes qui ne sont plus intéressées par votre entreprise, celles qui ont changé de secteur, et celles qui avaient postulé pour des métiers qui n’existent plus au sein de votre groupe, il est peut-être temps de faire un peu de ménage. De cette façon, la prochaine fois qu’un poste s’ouvrira, vous pourrez commencer par piocher dans votre vivier de talents avant d’envisager d’élargir vos recherches.

Je me forme aux réseaux sociaux

Vous pensez maîtriser la question ? Sachez pourtant que la plupart des recruteurs n’utilisent pas tout le potentiel des réseaux sociaux ou perdent beaucoup de temps pour parvenir à un résultat simple. De plus, ce sont des outils qui évoluent en permanence. Ce n’est pas parce que vous les maîtrisiez sur le bout des doigts il y a six mois que vous savez tout ce qu’il y a à savoir aujourd’hui ! Recherche de profils, prise de contact avec des candidats potentiels, gestion des groupes, développement de la marque employeur… De nombreux organismes de formation ont mis en place des stages de quelques jours pour aider les professionnels RH à exploiter au mieux ces plateformes plus complexes qu’on ne le croit.

Image: Shutterstock.com

Leave a Comment