Publié par CareerBuilder FR le 18 mai 2017 dans Processus de recrutement, Management RH & Stratégie | Pas de commentaire

CV-tri-ok.jpgLes recruteurs reçoivent parfois plusieurs centaines de CV en réponse à une unique offre, sans compter les candidatures spontanées. Si vous ne savez pas comment vous y prendre, le tri de tous ces documents peut représenter une perte de temps conséquente. Heureusement, il existe des outils et méthodes pour vous aider.

Confiez le premier tri à un logiciel

C’est la méthode qui vous fera gagner le plus de temps : un bon logiciel de recrutement éliminera d’emblée, grâce aux mots-clés, les CV ne correspondant pas du tout à vos besoins. Sur les centaines de documents reçus, vous vous retrouverez ensuite avec un nombre de CV plus raisonnable qu’il sera possible de trier manuellement.

Remettez-vous le poste en tête

Avant de commencer à étudier les candidatures, relisez l’offre d’emploi et le descriptif de poste afin d’être sûr de ne rien oublier. Cela vous permettra, d’un coup d’œil, de repérer les CV intéressants et de les distinguer de ceux qui n’ont rien à voir avec ce qui était demandé.

Classez les critères pour faire plusieurs passages

Procédez par élimination en plusieurs étapes, en vous basant sur deux ou trois éléments que les candidats ont tendance à mettre en valeur afin qu’ils soient plus faciles à repérer grâce à la mise en forme et au titre du CV. Il vous faut absolument quelqu’un avec au moins 5 ans d’expérience ? Vous pouvez éliminer d’emblée les profils plus juniors. Cela devrait déjà réduire considérablement votre pile et vous pourrez la reconsidérer à la lumière d’un second critère. Votre futur collaborateur doit aussi être bilingue en anglais ? Allez directement à la rubrique langues de chaque CV conservé jusque là et écartez ceux qui n’annoncent pas un niveau suffisant.

Adoptez le système des piles

L’idéal, un classement en trois piles : ne correspond pas du tout, pourrait correspondre, et correspond parfaitement. Les membres de la première catégorie peuvent atterrir directement dans votre vivier de talents pour future considération, les seconds attendre un peu, les derniers faire aussitôt l’objet d’un examen approfondi. Ceux qui correspondent parfaitement sont à contacter en priorité. S’ils ne sont plus disponibles ou que vous découvrez des éléments qui n’en font finalement pas des candidats idéaux, vous pouvez passer à ceux qui pourraient correspondre.

Repérez les trous

Certains trous dans la chronologie du CV s’expliquent facilement, d’autres sont plus suspects. S’il s’agit d’un candidat intéressant malgré tout, vous pouvez conserver le CV et lui demander des explications au moment de l’entretien. S’il s’agit de quelqu’un qui ne vous inspirait déjà pas beaucoup, oubliez-le.

Gardez pour la fin les CV indéchiffrables

Certains CV ont une mise en page si élaborée que la lecture en devient difficile. La plupart des recruteurs ont tendance à les mettre directement à la corbeille, mais c’est prendre le risque de passer à côté de profils intéressants. Toutefois, vous ne voulez pas trop perdre de temps avec ça. L’idéal est de mettre ces CV de côté et de vous pencher dessus si vous n’avez trouvé personne dans les documents plus lisibles.

Quid des candidatures spontanées ?

En principe, les candidats qui répondent à une offre précisent la référence dans l’objet du mail, ou vous recevez leur CV via votre logiciel de diffusion, ce qui ne laisse aucun doute sur le poste visé. Les candidatures spontanées quant à elles doivent être traitées différemment en fonction de la situation : si vous avez effectivement de gros volumes d’embauches et êtes prêt à les considérer, vous devrez d’abord éliminer celles qui n’ont rien à voir avec les métiers de votre entreprise. Si en revanche vous ne recrutez pas du tout en ce moment en dehors de vos annonces publiées, placez-les directement dans votre vivier de talents pour y revenir lorsque d’autres postes s’ouvriront.

 

Image : Shutterstock.com

 

Leave a Comment