Publié par CareerBuilder FR le 6 avril 2021 dans Marché de l’emploi | Pas de commentaire

LesJeudis, acteur référent de l’emploi IT & digital, a analysé plus de 124 .000 offres d’emploi uniques publiées en France entre le 28 décembre 2020 et le 28 mars 2021 et vous propose un panorama complet du marché de l’emploi IT et de ses dynamiques.

Chaque trimestre, nous vous proposerons de nouvelles données marché qui répondront aux questions suivantes :

  • Quelle est la dynamique des recrutements des profils IT ?
  • Quelle est l’évolution des types de contrats proposés ? (CDI, CDD, Intérim)
  • Quelles régions proposent le plus d’offres ? Quelles sont les plus dynamiques ?
  • Quels sont les secteurs qui recrutent le plus ?
  • Quelles fonctions bénéficient d’une forte demande de la part des recruteurs ?

Le marché de l'emploi IT en recul

2021 ne démarre pas sous les meilleurs auspices pour le marché de l'emploi IT. Le nombre de nouvelles offres publiées lors de ce premier trimestre 2021 en France, affiche un très net recul de 11% comparé à 2020 sur la même période de l’année. Il s'agit d’une première pour ce marché en forte tension.

En ce premier trimestre, seuls deux secteurs sont dans le vert : la fonction publique avec 17% d’offres supplémentaires et la branche médecine / santé, qui enregistre un bond de +12% par rapport à T1 2020.
A l'opposé, ce sont les secteurs qui pourvoient généralement le plus d’offres dans l'IT qui sont parmi les plus touchés : l'informatique et télécommunication ( -11%), l'industrie/ technique (-25%) et le secteur des services aux entreprises qui accuse un recul de -13%. 

Disparité régionale, vers un nouveau paradigme ?


Au niveau régional aussi, les disparités existent, avec d'un côté des territoires qui affichent un recul du nombre de nouvelles annonces mises en ligne par rapport au premier trimestre 2020 et, de l'autre, ceux où ce chiffre est en hausse. Ainsi la Bretagne, les Hauts de France et les Pays de la Loire font figure de « bons élèves » avec une hausse de leurs offres de plus de 10%. Fait exceptionnel et intéressant, l’Île-de-France enregistre une très forte baisse avec -53,4% d’offres publiées par rapport à T1 2020. Un record !

Datas interactives

 

 

Leave a Comment