Publié par CareerBuilder FR le 20 juin 2017 dans Attraction des candidats, Entretien | Pas de commentaire

soft-skills-PME.jpgLes compétences, ou hard skills, jouent un rôle majeur dans la réussite d’un salarié dans une petite entreprise. De la résolution des problèmes technologiques à la gestion des comptes, ces compétences permettent aux collaborateurs d’accomplir des tâches spécifiquement liées au métier, des tâches essentielles au bon fonctionnement de la PME. Mais une récente étude de CareerBuilder a prouvé qu’une large majorité des employeurs (77 %) pense que les soft skills d’un salarié, c’est-à-dire les qualités moins tangibles liées à la personnalité, sont tout aussi importants que les compétences lorsqu’il s’agit d’évaluer des candidats pour un poste.Pour former une équipe de salariés aux qualités exceptionnelles, vous devez d’abord définir quels sont les soft skills les plus importants pour votre petite entreprise. Les qualités les plus indispensables varient en fonction du lieu de travail, mais les quatre plus recherchées dans les PME sont :

La fiabilité

Lorsque les effectifs sont limités, les actions de chaque salarié comptent. Les dirigeants de petite entreprise ont besoin de salariés sur lesquels ils puissent compter, capable de respecter les deadlines, d’accomplir un travail de qualité, de classer les tâches par ordre de priorité et de toujours garder les meilleurs intérêts de l’entreprise à l’esprit. Dans l’étude de CareerBuilder, la fiabilité et l’éthique de travail arrivaient toutes deux en première place des soft skills recherchés par les employeurs lorsqu’ils recrutent.

La flexibilité

Les membres d’une équipe au sein d’une PME doivent jongler entre plusieurs rôles. Des personnes capables de s’adapter aux besoins toujours changeants de l’entreprise et qui n’ont pas peur de sortir de leur zone de confort sont précieux pour toute PME.

La créativité

Les innovateurs incitent les petites entreprises à sortir du rang pour être efficaces, rester compétitives et dépasser les limites. Et puisque le manque de ressources est généralement un problème pour de nombreuses PME, quelle entreprise n’aurait pas besoin d’une personne capable de résoudre les problèmes de manière créative et de faire plus avec moins de moyens ?

Une attitude positive

Dans des espaces réduits, un mauvais fruit peut gâter tout le lot. Mais les salariés qui savent adopter le changement, rester confiants et remonter le moral des autres entretiennent leur propre motivation et celle des autres. Des recherches montrent que de tous les nouveaux collaborateurs qui échouent à leur poste dans les 18 mois, dans 89 % des cas, l’échec était lié à un problème d’attitude, et à un manque de compétences dans seulement 11 % des cas.

Toutefois, les soft skills peuvent être difficiles à évaluer de manière objective et plus difficiles encore à repérer chez des salariés potentiels. Mais les dirigeants de petites entreprises peuvent suivre les étapes suivantes pour former une équipe disposant des qualités dont ils ont besoin :

  • Faire attention en entretien. Mettez l’accent sur l’évaluation des soft skills tout autant que sur celle des hard skills. Posez des questions sur des moments où le candidat a dû relever un défi, travailler en équipe, ou apprendre quelque chose de nouveau. Renseignez-vous sur les stratégies de gestion du temps. Puis appelez les références pour voir ce qu’elles ont à dire sur le comportement et les actions de votre salarié potentiel.
    1. Enseignez les soft skills. Est-ce que l’un de vos collaborateurs est le roi de la to-do list ? Demandez-lui d’apprendre comment faire à ses collègues moins aptes à organiser et gérer les priorités. Ou peut-être que tout le monde au sein de l’équipe aurait besoin de participer à un webinaire sur le développement de la créativité ou de lire un ouvrage sur la façon de positiver.
  •  Définissez des objectifs. Travaillez avec chaque individu pour voir quelles qualités pourraient être améliorées. Créez un plan d’action et définissez une période au bout de laquelle les progrès seront évalués. Une fois que les membres de votre équipe sauront quelles sont les qualités dont vous avez besoin chez vos salariés, ils travailleront à leur développement tout comme ils le feraient pour les compétences.
Image: Shutterstock.com

 

Leave a Comment